Peut-on supprimer la violence?

Dialogue entre Konrad Lorenz et Philippe Breton

Lorenz: Il y a quelque temps, on m’a posé la question « Peut-on supprimer la violence? ». J’y ai bien évidemment répondu mais je suis aujourd’hui curieux de connaitre d’autres avis sur la question. Mon cher Breton, peux-tu me donner ton avis sur cette question, je te prie?

 Breton: Vois-tu, Lorenz, je pense que toute situation peut être résolue par la parole. La violence ne résoud aucune situation et n’est donc pas nécessaire. Ainsi, je pense que la violence peut et doit être supprimée. Mon avis t’a-t-il aidé Lorenz?
 
Lorenz: Ton point de vue est intéressant, mais je ne suis pas d’accord avec toi. Pour moi, la violence étant un instinct inné chez l’homme, on ne peut la réprimer. Mais elle peut être évitée par les liens que l’on crée avec les autres.
 
Breton: Cela est vrai Lorenz, je suis honoré d’avoir pu t’aider.
LABADIE Chloé, 1èreL
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s