Peut-on supprimer la violence?

Méditation sur la naturalité de la violence, d’après Kant et Hobbes

La violence est d’après moi naturelle ; c’est pour cette raison que tout être, que ce soit un homme ou un animal, peut être violent. Ce sentiment bien qu’utilisé relativement fréquemment se trouve en tant que conséquence d’autres émotions telles que la discorde par exemple. Cette dernière est selon Thomas Hobbes (philosophe anglais du XVIème – XVIIème siècle dont l’œuvre majeure est Le Léviathan) causée par trois choses se trouvant toutes dans la nature : la compétition, la défiance (ou méfiance) et la gloire. C’est là qu’intervient la violence puisqu’elle est utilisée par ses trois causes : par la gloire car elle peut permettre de s’élever au dessus des autres, par la défiance pour se défendre et pour finir, par la compétition pour tout et n’importe quoi.

C’est là que se trouve la cause d’une utilisation très forte de la violence : la guerre. Emmanuel Kant dit d’ailleurs à ce sujet que l’état de guerre est dans notre nature contrairement à l’état de paix. Selon moi, une guerre pourrait cesser uniquement si le pays causant la guerre, pour quelque raison que se soit, daignerait d’arrêter de chercher un prétexte pour faire la guerre. L’exemple bien connu est celui de la création de l’Union Européenne qui a été formée en 1957, au départ pour mettre en commun quelque chose tel que le charbon et d’autres biens par exemple entre la France et l’Allemagne afin que celles-ci cessent vraiment de se faire la guerre. La paix ne pourra jamais se trouver à l’échelle mondiale car il faudrait mettre en commun quelque chose entre tous les pays de l’Union européenne et du monde. La seule raison pour les hommes d’éviter la guerre serait de ne pas faire usage de la violence contre qui que se soit. Cependant, ceci est impossible car la violence est dans notre nature et le sera pour toujours : la preuve est que l’on peut faire usage de la violence contre tout le monde, que ce soit autrui ou nous-mêmes. Je terminerai en disant que la violence est universelle.

Morgane Mercier, 1èreL

Méditation sur la non-violence d’après Gandhi

La non-violence est un terme emprunté à l’anglais, qui est la traduction du mot indien «Ahimsa ». Le sens premier de ce terme est qu’il ne faut faire du mal à aucune créature. C’est une des raisons du végétarisme en Inde. C’est aussi un moyen de lutter contre le mal sans nuire ou causer du tort à autrui.

Elle n’a pas été inventée par Gandhi. On retrouve la notion de non-violence dans plusieurs religions et philosophies. Gandhi a mis en œuvre cette philosophie ancestrale. Pour lui, parvenir à la non-violence nécessite de collaborer avec son esprit. La non-violence est, entre autres, l’art de communiquer afin de faire entendre à l’autre nos idées, nos raisons. La non-violence retire toute légitimité à la violence, promeut une attitude de respect de l’autre dans le conflit et une stratégie d’action politique pour combattre les injustices*. C’est par ce moyen que le Mahatma Gandhi a pu obtenir l’indépendance de l’Inde. La réussite de cette philosophie est donc incontestable étant donné que l’Inde a obtenu son indépendance face aux colons anglais en 1947, sans les armes. La non-violence est une solution pour mettre un terme aux guerres. Engager les discussions avec nos ennemis et leur montrer du respect par une prise en compte de leurs revendications est un pas vers la paix. A travers ces dialogues, nous pourrions comprendre leurs agissements et ainsi essayer de trouver une solution, un compromis, afin de stopper les guerres. La non-violence c’est se battre intelligemment. Gandhi, afin d’octroyer l’indépendance à son pays a cherché des moyens de se faire entendre. Pour cela il commet des désobéissances civiles, comme la marche du sel grâce à laquelle les Indiens ont pu avoir le droit de collecter leur sel eux même sans avoir à payer d’impôt sur celui-ci aux anglais. Nous savons que la non-violence n’est pas un acte de lâcheté. C’est une façon sage et raisonnable de revendiquer ce que nous voulons, sans avoir la mort d’être humains sur la conscience. La violence peut être éradiquée si nous appliquons cette philosophie. A moins que toutes ces guerres soient voulues par certains, pour faire tourner une économie sans aucune conscience.

*source: Wikipédia

SUTHAHARAN Jennifer , 1èreL

Méditation sur les racines de la violence, d’après Freud

Nous vivons dans un monde animal, l’Homme est contraint de vivre comme tel. Dans ce monde, l’Homme est une bête sauvage. FREUD dans son texte dit : « homo homini lupus » qui signifie « L’homme est un loup pour l’homme ». Cette phrase est vraie et se vérifie car l’homme est sauvage, il peut avoir des pulsions meurtrières et cela peut  l’amener à une violence verbale mais également physique.

Une question peut donc se poser car l’homme peut être violent mais il peut se rattraper par la culture selon FREUD. Alors un monde sans violence est-il vraiment possible ? Un monde peut être sans violence à condition que l’homme sache se contrôler malgré les perturbations du quotidien. En l’occurrence, l’entourage, la culture, l’intelligence peuvent permettre d’éviter des conflits et donc avoir une prise de conscience vis-à-vis des problèmes rencontrés. Multiples choses font que l’homme peut contrôler ses pulsions mais malgré cela, les origines et les raisons de l’humain font qu’il ne peut pas toujours se contrôler car ces pulsions sont totalement naturelles. Donc, un monde sans violence est possible à plusieurs conditions: la culture et la connaissance. Mais ce monde ne sera jamais sans violence à cause des racines de l’humain.

Issa SHEIKH, 1L

 

Méditation – Qu’est-ce qu’il nous rend violent ?
Ce qui nous rend violents, ce sont les actions faites par les personnes autour de nous ; Ce sont les actions qu’on trouve désagréables.
La violence peut être inspirée par la vengeance envers quelqu’un, parce qu’il nous a fait du mal. Elle peut être aussi instinctive par rapport à notre passé, on peut la supprimer; mais certains ont du mal.
La violence peut provenir d’une chose matérielle, comme l’alcool, qui nous influence à nous comporter d’une façon anormale.
Enfin, un acte de violence peut être provoqué par l’injustice d’une personne envers nous ; par exemple les grèves, les marches faites par les citoyens d’un pays lorsque le président commet un acte qui n’est pas acceptable (par exemple, lorsque Donald Trump ne veut plus accepter les étrangers de certains pays musulmans).

Saba Sattar, 1èreL

 

Méditation sur la possibilité d’un monde sans violence, d’après Hobbes

S’il y avais des lois, les hommes ne s’armeraient pas et ne verouilleraient pas leur porte et ne prendraient pas de mesure de sécurité pour se protéger et ne se sentiraient pas en danger constant de par la peur des autres . En revanche s’il y avait des lois plus sévères les hommes ne seraient pas en guerre constante les uns contre les autres . En effet, qu’il y ait des lois ou pas, la violence existera toujours car elle vit au fond de l’homme et, elle est présente chez tous et sous toutes formes.

Donc, si l’on voudrait vivre sans violence ce serait impossible car il faudrait changer la nature humaine .

«  La compétition fait employer la violence »: cette citation montrent que la violence est omniprésente déjà de par l’incompréhension entre les hommes car tant qu’il y aura de la compétition entre les hommes, la violence ne s’arrêtera pas. Par exemple, une personne qui posséde une belle maison et un bon métier sera enviée par quelqu’un qui n’a rien de tout ça et qui voudrait avoir tout ça, donc cette personne jalouse fera tout pour gâcher le bonheur des autres ou essayer de l’avoir: c’est déjà une forme de violence.

Fanta Traoré, 1èreL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s